Après l’éolien, Jean-Marie Santander voit l’avenir en bleu

Nouveautés
Views: 23

Jean-Marie Santander aurait-il pu croire, adolescent, que ses objectifs seraient atteints ?
Nous parlons d’un adolescent aux origines modestes, qui, après une enfance au Maroc, rentre en France et décide de se construire un avenir en grand et nécessitant de longues études. Mais les modestes moyens de son père ne lui permettent pas de suivre un cursus normal et déjà, son caractère exceptionnel, sa force mentale et son courage sont sollicités. Il travaille, a une vie de famille, mais il décide malgré tout de passer le diplôme dont il rêve depuis toujours : devenir ingénieur en électrotechnique. C’est à force de travail et de sacrifices qu’il réussira à l’obtenir. Il peut enfin mettre en œuvre tous ses projets !

Voici un homme à la destinée exceptionnelle, qui s’est toujours investi dans ses projets, portés par de belles volontés, de respect de la nature et tournées vers l’économie écologique !
Investi dans la transition écologique chez Théolia, entreprise active dans plusieurs pays du monde, Jean-Marie a permis un accroissement très important de son rayonnement mais aussi de son chiffre d’affaires. Cependant, il démissionne à partir du moment où celle-ci entre en Bourse.
Ce n’est toutefois que le début de nouvelles aventures, toutes plus riches les unes que les autres et en lien direct avec son éthique : protéger l’avenir en agissant de manière raisonnée et en mettant en relation économie et écologie. Tout un programme !

Il fonde, avec deux associés Global Eco Power, afin de produire de l’électricité de manière autonome. Le but ? Produire de l’électricité verte afin d’absorber la quantité d’énergie demandée par des activités écologiques très énergivores.

Aujourd’hui, après une route semée d’expériences et d’entreprenariat, de réussites au milieu des difficultés, il se lance dans la culture d’algues aux pouvoirs presque magiques : la spiruline ! c’est au sein de son entreprise, Ecosynia, qu’il développe cette ressource made in France. Dans une logique écologique, en utilisant les ressources naturelles, Jean-Marie Santander se consacre désormais à cette algue, qui, une fois broyée, laisse s’écouler une substance liquide bleue aux multiples vertus : la phycocyanine. Voilà une plante fort intéressante !

Mais connaissez-vous cet or bleu ?


La phycocyanine est une plante vertueuse. La spiruline est aujourd’hui très connue, particulièrement dans les milieux sportifs. Mais le liquide que l’on trouve à l’intérieur a des pouvoirs encore plus forts car la substance est fortement concentrée. Plus biodisponible pour le corps que la spiruline, elle est par conséquent mieux assimilée ! Voilà pourquoi on l’appelle aussi l’or bleu !

La force de Jean-Marie Santander se trouve dans ses techniques de production de cette substance : toujours en accord avec ses valeurs, il s’est inspiré des complexes écologiques innovants déjà mis en place pour créer un lieu de production à part.

Tout se passe dans le Sud, où les rayons du soleil viennent produire de l’énergie en se reflétant sur d’immenses serres équipées en panneaux photovoltaiques. Les cultures se développent grâce aux éléments naturels. En alliant une approche éco-reponsable, une empreinte carbone négative et une gestion de la biomasse réfléchie, cet entrepreneur moderne privilégie avant tout l’économie circulaire.

La phycocyanine produite chez Ecosynia

c’est un produit made in France, de grande qualité et ce sont des produits élaborés dans un bio laboratoire mettant tout en œuvre pour mettre la qualité au service de l’écologie et vice-versa.

La nouvelle passion de Jean-Marie Santander permet ainsi la production de tonnes de spiruline et promet une longue vie à cette substance : un véritable atout dans une société moderne, victime de son manque de respect de la nature et de l’écologie. De nombreuses personnes pourront trouver en cet or bleu la réponse à leurs maux. L’action de cette plante se déclinera à la fois sur le plan inflammatoire mais aussi du point de vue immunitaire. Elle a aussi des pouvoirs anti-oxydants, anti-allergiques et peut aider à lutter contre l’anémie.  

Voilà pourquoi la culture, de surcroit écologique de la spiruline est un excellent choix, et en même temps, représente un engagement fort pour l’avenir.

You May Also Like

Pourquoi la dyslexie peut-elle faire des sportifs performants ?
Comment choisir une école bilingue ?

Author

Must Read

Aucun résultat.

Menu